dimanche 19 septembre 2010

Tout à l'heure...

J'étais au sommet de l'Observatoire de l'Aigoual

Ciel bleu, soleil doux, air frais et pur
360° d'horizon, 360° de bonheur

Au loin, silhouettes brumeuses
Ailleurs, partout ailleurs...

La mer, Le Canigou, le Mont Blanc
Plus prés, le Ventoux, le Mont Lozère

Des souvenirs anciens
Randonnées 40 ans plus tôt

Petites filles souriantes, en luge

Ski de fond avec leur père
Forêts silencieuses
Stalactites de glace dans un froid de néant

Plus tard, avec un amant longtemps aimé
Ski encore
Baisers gelés, rires en buées

Tout à l'heure
Le pur plaisir d'être au sommet
De regarder, de respirer

D'imaginer...
Portée par les ailes du vent
Mon âme douce

Vers lui
En transparences
D'être...

14 commentaires:

  1. le mont aigoual, les cévennes
    merci douce amie
    vous me transportez aussi 40 ans en arrière
    où dans cette jeunesse je participais au chantiers de jeunes, et dans ces merveilleuses cévennes, nôtre mission était de remettre en valeur les chataigneraies.

    Et je me souviens de ce petit villag au dessus de florac, St privas de vallongue, nous étions arrivés plus de trente jeunes, le village fut pour le mois de juillet complètement transformé.

    Nous étions allé voir le boulanger pour faire cuire d'énormes pizzas après sa fournée, et par la suite, il s'est mis à faire des pizzas pour le village.

    Oui, époque des premières amours aussi. et la plupart, nous nous sommes revus il y a quelques mois, retrouvailles de 40 ans .............

    Merci à toi, qui catalyse ma pensée, et fait renaître ainsi de si doux souvenirs.

    Ces cévennes, avec son âme, son confinement, et toute son histoire de hautes luttes.

    J'allais me baigner dans une rivière de montagne, le gardon, ou le verdon, je ne sais plus, mais l'eau était plus froide que fraiche, nous étions fous, jeunes et intrépide.

    Merci encore

    bises

    RépondreSupprimer
  2. Des souvenirs qui jaillissent comme avec Colombine quand nous sommes arrivés à la maison familiale abandonnée au mois d'août.

    Si vous n'avez pas lu, clic > La maison familiale

    RépondreSupprimer
  3. Asté et Arf, sympa de partager des impressions de nature et de vie; asté, c'était pas la Dourbie, ta rivière?
    Bisous à vous

    RépondreSupprimer
  4. Douce amie, la Dourbie m'évoque bien une sonorité connue, mais il me semble bien, que les baignades se faisaient dans le gardon.
    je vous embrasse douce amie.

    RépondreSupprimer
  5. astre astéroide11 octobre 2010 à 23:51

    dunes douces seriez vous consentante à faire mon thème astral?
    bises

    RépondreSupprimer
  6. Coucou, Asté, un peu tard pour te lire, ton thème? oui, bien sûr!
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  7. paysages de la Renaissance, la beauté spectaculaire de quelques-uns sensation

    RépondreSupprimer
  8. montrent que l'être humain ne prévoit pas, ne pas voir, ne pas vous ... il suffit de voir l'immensité infinie de ce voit la beauté de l'homme et sa création

    RépondreSupprimer
  9. comment bel homme et la nature sont

    RépondreSupprimer
  10. C'est avec plaisir que je regarde votre site ; il est formidable. Vraiment très agréable à lire vos jolis partages .Continuez ainsi et encore merci.

    voyance par mail

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour le partage. Félicitations pour un très beau site

    RépondreSupprimer
  12. Je vous félicite pour ces merveilleux partages. Continuez ainsi !
    Amicalement

    RépondreSupprimer