jeudi 27 août 2009

Hélas! Hélas!

Le beau fixe n'a pas duré!

Mon amoureux s'interroge ???

Aura-t-il du désir dans la durée ? Sachant qu'il n'a aimé, été attiré dans sa vie " que" par des femmes minces, longues lianes ( pas si longues je suppose, il n'est pas si grand...)

Et je suis petite et ronde!!!
Des kilos pris au fil du temps, au fil de l'âge, et depuis neuf mois, par le décés de l'homme que j'aimais...

Taille 46, silhouette alourdie, c'est clair !
Trés jolie, seins parfaits, dix ans de moins dit-il, mais...

J'ai mal reçu ses interrogations, répondu vivement, ça faisait écho à des blessures narcissiques anciennes ( mère, ex-mari, c'est tout mais c'est beaucoup!)

Lui-même est chauve, longues jambes maigres, toux goudronneuse, lombaires bousillées, etc...

Bon, l'âge entraîne quelques imperfections, cela me parait normal de l'accepter...

Bien contente d'être en vie et en bonne santé, d'avoir envie d'aimer, de désirer...

Et donc, l'histoire va se terminer avant de commence vraiment...

Il appelle cela un détail!
Plus que la forme, c'est le fond qui me dérange, j'ai besoin d'avoir confiance dans l'amour et le désir de mon partenaire, d'être aimée telle que je suis, maintenant, perfectible certes, mais pour ma santé, mon bien- être, pour le plaisir, pas pour être conforme à une image stéréotypée...

Qu'en pensez-vous?

6 commentaires:

  1. Je ne peux en penser que ce que j'en lis.
    Il est humain de se poser des questions et d'hésiter à risquer de souffrir, surtout lorsque l'on sait trop bien quelle est cette douleur.
    Vous pourriez cependant essayer de laisser parler et s'envoler les échos, les remontées émotionnelles pour profiter du présent, juste pour ce qu'il est, s'il vous convient. L'engagement viendra peut-être de lui-même ou ne viendra pas. Qui peut le savoir au début d'une rencontre ?
    Mais le plus important est que vous soyez en harmonie avec vos souhaits, vos envies, sans vous oublier dans une image qui ne vous collerait pas pour lui plaire.
    Et lui... Vous plaît-il ?
    Et vous... Avez-vous envie de lui laisser une place ?
    Est-il nécessaire de s'engager ?
    Dans ces cas là, j'aime bien la méditation. Elle m'aide à "dépolluer" mes pensées.
    Pas facile cependant.
    La réponse se trouve peut-être dans les Dunes... douces. :-)

    RépondreSupprimer
  2. Merci Cat, vos remarques sont judicieuses, Alain a comme objectif absolu de vivre avec une femme une vie de couple, chez lui, dans sa future maison, un projet de retraité seul depuis longtemps, désireux de sortir de sa solitude;

    Je n'ai pas la même vision, je crois que le couple découle d'une relation harmonieuse, validée petit à petit, dans la durée;
    C'est une conséquence, pas un but, bien que la possibilité du coupl ne soit pas exclue...

    Il essaye de me faire rentrer dans "la robe de sa mariée, taille 38" selon des critères qui ne correspondent pas à ma réalité physique d'aujourd'hui...

    Il reconnait lui-même être trés anxieux et controlant,obsessionnel, limite tocs,la calculette à la main pour tout, le temps, le poids, les mesures, quand il m'a " prévenue", cela ne me paraissait pas insurmontable, mais là...

    Nous nous connaissions par nos blogs respectifs, qualité d'écriture indéniable, il me semblait que l'entente intellectuelle, l'harmonie au quotidien étaient essentielles à notre âge;

    Physiquement, l'entente préalable nous a spontanément rendu proches, il ne ressemble pas aux hommes que j'ai aimé, mais je n'ai pas de critères physiques précis, il me semble qu'aimer c'est prendre l'autre comme il est...

    Bon! Je n'ai pas eu le coup de foudre...

    Le positif, c'est que cette rencontre m'a réveillée, sortie de la douleur du deuil, si j'ai dit oui, en réponse à ses sentiments, si je suis inscrite, l'espace d'un we, dans ses attentes, c'est que je suis prête à aller de l'avant, et c'est une bonne nouvelle!

    Le positif, c'est que c'est un homme que j'apprécie et respecte, je suis contente de l'avoir rencontré " en vrai", nous étions amis, j'espère que nous le resterons...

    Merci à vous de vos questions, trés justes
    Bisous
    Anne

    RépondreSupprimer
  3. "Le positif, c'est que cette rencontre m'a réveillée, sortie de la douleur du deuil"
    tout est dit là non?

    Quoi qu'il en soit, je vous fais confiance pour sortir tout aspect positif de cette rencontre, quitte à magnifier !

    Et un billet de plus qui me conforte dans l'idée que "les chiens ne font pas de chats".

    :)

    RépondreSupprimer
  4. Magnifier, Arf, là, je n'ai pas eu le temps!!!

    Je mesure simplement combien les racines des blessures archaïques sont tenaces, je croyais l'avoir éradiquée celle-là!!!

    Les peurs d'Alain, exprimée maladroitement sont seulement un révélateur, je me comprends mieux, j'ai mal à ma mère, comment être autrement que ce qu'on nait ?
    Tu connais?

    C'est ça, peut-être magnifier?

    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Oui, c'est ça magnifier ! Faire et défaire le reflet du miroir pour y trouver ce qui nous porte, nous ravit...
    Ainsi, les limites physiques sont dépassées, les complexes évanouis et on se sent beau. On est beau, sur de son impact sur l'autre et là, on est prêt à être ce qu'on est vraiment.
    Ceci dit, c'est le travail de toute une vie.

    RépondreSupprimer
  6. Grâce à votre site je viens d’appendre plusieurs choses. Continuez !

    voyance gratuite par mail rapide

    RépondreSupprimer