samedi 1 août 2009

Les chemins de la vie...

Si la vie s'étirait comme une longue route vue du ciel
Je serais aujourd'hui incertaine

Pas de carte, pas de repères
Un fondu enchaîné
Du récent au nouveau

Des évènements inattendus,
Des rencontres nouvelles,
Déjà anciennes

Espoirs, déceptions
Leçons de sagesse

Aller de l'avant, quoi qu'il arrive
Parce que la vie est là

Comme un fleuve, comme une terre
Vu d'ici, l'océan semble loin

Alors, il faut marcher
Pèlerin solitaire

Se rassembler et avancer

Portée par ton regard
Portée par ton amour

Dans le vent
Entendre encore
Ta voix ...

8 commentaires:

  1. Sur ces chemins, faut-il vraiment s'armer de balises, cartes ou autres GPS, quand on fonctionne à l'instinct ?
    La plus belle route est la nôtre quand on sait en tirer les enseignements marqués sur les bornes kilométriques.

    Un passage sur la Dune. Je repars doucement.
    Beau week-end à vous.
    :)

    RépondreSupprimer
  2. Même si il y en a un peu marre des leçons de sagesse... Et bien oui, nous sommes de celles qui nous rassemblons, nous remettons en question.. Et poursuivons toujours notre chemin tête haute ! Car on le vaut bien !! :)
    Je t'embrasse doux, très doux...

    RépondreSupprimer
  3. Moi je ne vois pas la vie comme une longue route, parce que parfois on tombe dans un précipice juste en faisant un pas. Mais je crois en la vie qui nous fait remonter à la surface. Parce qu'une voix, des mots d'amour nous guident.
    Tu dis tout ça très joliment...

    RépondreSupprimer
  4. Arf, d'abord, je t'embrasse, ensuite, oui, les cartes ne sont que des tentatives de direction, la vie nous mène où elle veut finalement...
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Elle-c-dit, bisous aussi, apprendre, comprendre me semblent préférables à gémir ou s'écrouler, aller de l'avant ou se laisser porter, un peu des deux sans doùtes...

    Bisoudoux, jolie dame

    RépondreSupprimer
  6. Mots d'Elle,
    cette métaphore, route, ornière, précipice, ou chemin jonché de pétales de roses, nous parle de destinée, de volonté, bonheur ou malheur qui ne sont rien sans les rencontres des êtres aimés, présents ou absents, sans la mémoire de leur voix, de leur amour, de leur soutien qui permet aujourd'hui encore d'avancer...

    Amicalement

    RépondreSupprimer
  7. Comme un ange posé sur l'épaule qu'on aimerai sentir peser encore plus fort...
    Ne souffle-t-il pas parfois de prendre quelque chemin de traverse ?

    RépondreSupprimer
  8. Mes meilleures félicitations pour votre superbe site ! Parfait !!!

    voyance gratuite par Email

    RépondreSupprimer